1ère partie Songs of Drums and Shakos

Publié le par Xavathor

 

P1020492

 

Novembre 1813...quelque part en Allemagne...
  
Hans, Günther, Frantz, Erwin, Pieter et Mark sont six vaillants soldats de la landwehr prussienne. Deux d'entre eux sont des cavaliers.
Ils ont combattu lors d'une grande bataille. Leur armée a gagné, et les états allemands sont dorénavant libérés des français...sauf que le Roi a décidé de poursuivre les français chez eux pour une nouvelle campagne. Or, les cultures, chez eux, doivent être préparés l'hiver...et la guerre, il y en a marre!
 
Du coup, Hans, un milicien de 54 ans, a eu l'idée de quitter l'armée avec armes et bagages! Il a convaincu cinq camarades de faire de même.
  
Les six compagnons prennent donc la poudre d'escampette en pleine nuit. A l'heure de la Diane, ils sont parti depuis belle lurette.
  
Les officiers fulminent! Tous les jours que Dieu fait, les effectifs de ces bons à rien fondent comme neige au soleil!
  
On va faire un exemple.
  
Un détachement de freiwilliger jäger est envoyé pour la battue. Ils parviennent facilement à remonter la trace des quatre déserteurs...sauf que...ces abrutis se sont plantés de direction, et se retrouvent entre les lignes prussiennes et les françaises. Un arrière poste de voltigeur fait face aux chasseurs à pieds prussiens...et les quatre déserteurs tentent de se faufiler au milieu...
 
Patrice et Antoine joue les français: 1 officier d'infanterie à cheval, 8 voltigeurs, 1 dragon
Benoît joue les prussiens: 1 officier jäger, 7 jägers
Je joue...les déserteurs...bon...en fait, j'aribtre surtout la partie!
Objectif: les déserteurs doivent fuir le champ de bataille sans être démorallisés. Les français doivent tuer un maximum de prussiens (déserteurs ou chasseurs à pied). Les Jägers doivent zigouiller les déserteurs!
P1020494
 
 
 
 
Début de partie
 
"Alerte, alerte! On nous attaque!"
C'est à ce cri que le voltigeur de garde réveille ses camarades...Les français sortent de leur tente et prennent leurs armes...A une trentaine de mètres seulement, ils voient émerger la silhouettes de deux cavaliers allemands et 4 fantassins! Ils portent des vêtements en guenilles, mais ils sont armés! Surement un détachement de reconnaissance!
L'officier passe ses ordres et, très vite, deux groupes de quatre voltigeurs sont créés. Le dragon reste en protection du chef de groupe.
- Merde, dans quel guépier tu nous a foutu! Demande Mark
- J'en sais rien, on s'a gouré d'route nom d'Dieu! Filez à travers champ! on s'rtrouv' plus tard!
Les miliciens commencent à s'égayer dans toutes les directions!...sauf Erwin et Pieter...Le premier, impressionné par la soudaine apparition de soldats français, n'ose pas bouger et reste planté au milieu de la route! Pieter, lui, a d'autres ennuis...sa monture refuse de faire un pas!
Plus au Sud les chasseurs prussiens, troupes d'élite, se glissent furtivement dans les sous bois à l'abris des ragards...
Les premiers tirs de mousquet français visent Hans...celui-ci a sa casquette perçée d'une balle et il plonge à terre! Il est sauf!
P1020493
 
 
Les français font du tir au pigeon...
 
Les voltigeurs n'ont pas encore aperçu les freiwilligers jägers prussiens...
Du coup, pensant ne faire face qu'aux seuls miliciens, ils commencent à tirer dessus! Rapidement, un second milicien tombe. Il s'est jetté au sol, très légèrement blessé. Un autre a moins de chance et une balle dans l'épaule le laisse inerte au bord d'un champ.
Frantz, cavalier de son état, est parti du même côté qu'Hans. Il tourne un champ...et est subitement chargé par un vieux dragon moustachu! Frantz a tout juste le temps de pivoter sa lance qu'il reçoit une profonde entaille au torse. Il chute de cheval et ne participera plus à l'action. Un autre déserteur se prend un balle de mousquet, mais s'en sort sans blessure, il recule simplement à couvert...
Nos vaillants miliciens ont déjà encaissé deux pertes sur six hommes. Deux autres sont au sol....
P1020497

 

Tout à coup, de nouveaux tirs de mousquets fusent...mais ils ne proviennent pas de nos fuyards! Des hommes portant l'uniforme vert des chasseurs à pied volontaires de Prusse apparaissent à la lisière du bois...et ils commencent par blesser un nouveau milicien qui tentait désespérément de fuir le carnage!

 

P1020498

 

Ca chauffe...

 

L'officier prussien, qui ne voit, au départ, qu'une bande de déserteurs se faisant la malle à travers champs, sort de l'abris du bois...quand il tombe nez à nez avec le dragon et 4 voltigeurs français! Aïe! Il vide son pistolet sur le premier français, mais ne lui cause aucun dommage.

 

Il essuie ensuite une volée de mousqueterie des voltigeurs. Quand la fumée retombe, il est indemne! Puis, le dragon le charge à pleine vitesse! Notre officier rate son test de moral et court se réfugier à l'abris des bois...où le cavaliers ne peut le poursuivre! Il est sauf!

 

Le dernier cavalier de landwehr, qui n'avait pas bougé depuis le début de la partie faute de réussir ses activations (sur 5+, le bougre!) décide de charger le dragon français qui lui bloque le passage pour s'enfuir! C'est...un échec! Mais il esquivera deux attaques du même dragon, et de l'officier français, venu en renfort, avant de succomber et de se rendre prisonnier.

 

P1020499

 

Pendant ce temps, les jägers, qui tergiversaient un peu, prennent de l'assurance et passent à l'attaque. Et quelle attaque! Ils tuent rapidement deux voltigeurs, puis le dragon, et, enfin, couchent à terre deux autres soldats (non blessés).

La réplique française est plutôt efficace également. Un jäger est massacré à la baïonnette par un voltigeur en furie. Un second chute, puis résiste vaillament alors qu'il est au sol...

 

 P1020501

 

 Deux jägers passent à l'offensive...au loin, Hans, l'un des deux seuls survivants da la landwehr parvient enfin à quitter la zone des combats!

 

 ---------------------------------------------

 

Et alors, cette règle???

 

 

Bon, premier constat, on n'a pas terminé la partie faute de temps (on a commencé tard). Donc, c'est un draw, même si je pense que les prussiens étaient dans une meilleure posture que les français au dernier tour...

 

A noter aussi quelques oublis de règles...dont certains ont pu être corrigés en cours de partie.

 

Mais au final, c'est une très bonne surprise!

 

Je ne m'attendais pas à grand chose d'une règle d'escarmouche 1er Empire, soyons honnêtes...Mais franchement, j'ai trouvé ce système de jeu très réussi, et ce, à tout point de vu! Mes camarades de vendredi ont eu le même ressenti que moi. Nous sommes ressorti très enthousiates!

 

On s'est bien marré, et c'est quand même le plus important! La partie était rythmée, les choix sont importants,  la règle est fluide et donne un rendu crédible.

 

Le système d'activation est sympa et fluide. Le jeu mélange tests "warhameriens" (4+ sur 1d6, par exemple), et rapports de force à la Dbx (résultat double au combat = ennemi blessé).

 

Une figurine peut être activée entre une et trois fois, au choix du joueur. Par exemple, je souhaite activer deux fois un fusilier français. Il a 4 en Qualité. Je jette deux dés, sur 4+ mon activation est valide. Si je ne fais que des réussite, je peux activer une nouvelle figurine. Si je fais deux ou trois échecs, je termine mon action et je passe la main à mon adversaire. Tirer et combattre au corps à corps coûtent une action, une attaque appuyée ou un tir visé en coûtent deux. Il en faut deux aussi pour recharger son arme, etc.

 

Important, ça, de recharger ses armes...On prend vite des sueurs froides...comme notre officier de ^jäger prussien chargé par un dragon...son pistolet était déchargé!

 

Simple et rapide, les parties durent entre 30 et 60 minutes. Ils disent 45 minutes dans le livret...mais en découverte de la règle, une heure, c'est bien!

 

Le livret de base, pour 5 euros, contient cinq listes "d'armées" (France, Angleterre, Prusse, Autriche et Russie). Le supplément, qu'Hervé vient d'acheter contient des règles d'artillerie, de nouvelles compétences, de nouveaux scénarios, de nouvelles listes...je pense très fort aux espagnols et aux portugais!

 

Je pense que c'est une règle parfaite pour des parties démo en convention. Et puis...c'est sympa de réutiliser les figurines qu'on assemble habituelement en blocs d'unités pour de l'escarmouche!

 

Bref, je suis convaincu et on rejouera très vite!!!...me donne envie d'acheter les beaux Cacadores de Victrix...

Publié dans Napoléon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xavathor 24/03/2011 10:47


Voilà une bonne idée!

Perso, cette petite règle me donne envie de peindre une ou deux "bandes" de plus...mais bon, j'ai déjà un bon stock de prussiens et de français!


tizizus 22/03/2011 21:06


Va falloir que je peigne quelques empire en 28mm...
Euuhhhhhh, non d'abord ce qui est avant dans la pile de A Faire...
Pluche
Fred