Scénario VV Bir Hakeim, suite!!!

Publié le par Xavathor

P1010854

 

12h30

 

Les français, enthousiasmés par quelques tirs au but chanceux, décident de lancer une contre-attaque. 5 Universal Carriers s'élancent à pleine vitesse face aux chars allemands. L'un deux porte un canon de 25mm antichar. Sauf que...autant il était facile de détruire des automitrailleuse et un Panzer II, autant les Pz III et IV s'avèrent d'un tout autre niveau!!! En plus, le Général Matthieu n'a pas prêté garde au fait que, astucieusement, Von Orel avait conservé les canons de trois de ses chars chargés et prêts à faire feu en réaction "au cas où". Aurélien, m'avait indiqué très précisément quels chars restaient disponibles...Sur l'image, il s'agit du Pz III le plus à droite, et des deux Pz IV les plus à gauche...bref...de quoi faire un joli tir croisé!!!

 

P1010855

Le résultat est sans appel! Trois blindés légers sont détruits...test de moral pour les autres...et la section est démorallisée...Bye Bye les Carriers!

 

13h00

 

Rassuré par ce succès, l'allemand décide d'envoyer ses troupes en avant! L'infanterie progresse sous le feu des mitrailleuses. A droite, une section parvient à prendre pied dans la première ligne de retranchement des français...les combats se règleront désormais à la grenade et au PM!!!

 

Sur la gauche, l'avance allemande est enraillée à chaque tentative. Les légionnaires fournissent un tir d'interdiction très efficace!

Au centre, les chars progressent, mais toujours très lentement. Plusieurs canons de 75mm se révèlent. Un Panzer III est détruit, mais les pièces antichar sont systématiquement éliminées par l'artillerie, les passes de mitraillage des chasseurs-bombardiers Stukas.

 

P1010856P1010857

Etat des pertes à la fin du tour 7...et vue plongeante sur mes pieds!

 

Aux deux tiers de la partie, les deux camps ont bien morflés!!! A noter que les chars détruits ou abandonnés sont restés sur la table.

 

14h30-16h00

 

C'est la catastrophe! Une compagnie allemande est démorallisée et se retire de la bataille à la fin du 7ème tour de jeu.

 

A la suite d'une blessure reçue au feu, le général Von Orel laisse le commandement à Von Xavathor. La bataille continue...

 

Compte tenu es objectifs du scénario (prendre le bunker et la sortie de la route dans le camp français), il va falloir forcer le mouvement!

J'envoie en avant tous les chars pour couvrir l'avance téméraire des restes de l'infanterie allemande. Les tirs français sont moins efficaces...profitons en!

 

P1010859

 

 Je fait foncer une section sur le bunker central, après avoir détruit deux unités FFL. Les corps à corps sont sanglants des deux côtés...Après cette photo, en effet, une charge française aura raison de deux des unités allemandes visibles!

 

P1010860

 

C'est le chef de la section qui finalement conquiert de haute lutte le bunker. Une HMG est éliminée. A noter: la compagnie a dépassé son seuil de rupture...chaque nouvelle perte causera donc un test de démorallisation.

 

P1010863P1010864

 

Les chars allemands ont foncé en direction des tranchées, défendues bec et ongle par des légionnaires boostés aux hormones! Cachés dans des trous, certains parviennent même, après une première tentative infructueuse, à détruire au corps à corps le Pz IV F2.

 

P1010865

 

Matthieu lance sa dernière section de Carriers à la contre attaque. Ils ne causeront pas de dommage aux chars allemands...mais les retiennent suffisament pour les empêchger de s'emparer du dernier objectif.

 

Nous arrêtons la bataille ici...faute de belligérants, l'allemand concède pour une victoire mineure française. Le bunker est allemand, mais l'Afrika korps n'a plus assez d'infanterie pour consolider...et des légionnaires s'approche dangereusement du blockaus.

 

Allez, je vous livre encore deux photos prises à la fin de la partie...la prochaine fois, je vous propose autre chose que les FFL dans le désert, promis!

 

P1010866P1010867

 

Bilan:

 

La victoire s'est finalement jouée à peu de choses! En effet, jusqu'au début du tour 8, et la fuite d'une compagnie allemande, rien ne permettait de donner les FFL gagnants. Même si l'affaire est chaude pour les allemands, une bonne gestion des soutiens hors table (artillerie et aviation) - ce que Aurélien a fait - compense la difficulté du scénario.

 

Il manquait un peu d'allant offensif à l'allemand en milieu de partie pour lui donner une belle victoire.

 

Quoiqu'il en soit, cette partie fut très disputée, et très dynamique. Ouf! J'ai toujours eu la crainte qu'un scénario inspiré de "forteresse" (dans le livre de règle de Blitzkrieg) ne donne des parties statiques et peu intéressantes d'un point de vu ludique.

Nous avons eu droit à de belles actions, dignes des plus grands films de guerre: une charge au corps à corps sur un char, un légionnaire portant un fusil AC Boys héroïque, des allemands au moral d'acier endurant le fer et le feu pour se jeter dans la fosse, etc.

 

Pour l'instant, trois parties jouées, deux victoires mineures françaises, une victoire majeure allemande.

Publié dans Blitzkrieg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xavathor 18/09/2010 10:56


Merci!

Pour la suite, je réfléchit doucement à monter des français du Liban...


Ulu Elsomalien 17/09/2010 19:01


C'était un très beau compte rendu et la victoire mineure est bien une preuve qu'aucun des deux joueurs n'a "subi" le scénario. J'aime vraiment beaucoup ta table et ce que tu en fais. Je redemande
même d'autres combats entre FFL et allemands, mais pourquoi pas des accrochages sans "artillerie lourde" (faisons fi de l'histoire et abordons le what-if) genre combat d'infanterie en zone semi
urbaine avec de braves bergers innocents ...