Le Quick lavis sur des chars!

Publié le par Xavathor

Bon...vu que vous êtes très sympa de venir ici regarder mes réalisations figurinistiques, je vous donne une recette!!!

 

Le Quick Lavis

 

Je vais m'essayer à un petit Work In Progress (WIP) sur une série de blindés. Plusieurs m'ont demandé comment je peints mes chars!

 

En gros cette technique, développée dans un laboratoire secret pendant de longues années, a pour but de peindre très vite avec un résultat convaincant. Pour la peinture de figurines Deuxième guerre mondiale, c'est ce que j'ai trouvé de mieux.

Ici la méthode est appliquée sur des chars allemands (qui reconnaîtra les modèles?). Elle fonctionne aussi très bien sur l'infanterie.

 

Matos:

 

- 4 chars WW2

- bombe sous couche blanche

- peintures CItadel et Prince August acryliques

- lavis: Devlan Mud Citadel

- quelques pinceaux dont un gros!!!

- un sèche cheveux si vous êtes pressés

- 5 minutes chrono hors temps de sèchages par véhicule

 

 

 

La sous-couche

 

A la bombe, uniformément blanche mais légère. On doit deviner encore la couleur du métal/résine/plastique en transparence...deviner, hein! pas voir!

Attention surtout de ne pas avoir une sous-couche trop épaisse!!! Ce serait la catastrophe. Ca m'est arrivé quelques fois...la peinture n'accroche plus, les creux de la figurine se remplissent, les détails sont noyés...bref c'est caca!

 

Le mieux c'est de pschitter la figurine dans un endroit sans courant d'air. La buse de la bombe jamais plus prêt de 20-30 cm de la figurine.

 

La peinture

 

Sélectionnez la couleur de base de votre pièce. Pour mes chars Afrika Korps, il s'agit d'un jaune sable que je veux très clair (base Desert Yellow). Pour mes chars allemands 44 ma base est un ocre jaune Prince August (PA). Mes véhicules FFL sont peints en Ivoire PA.

 

Diluez largement votre peinture, avec la moitié du volume en eau (Citadel ou Prince Auguste), et les 2/3 si la peinture de base est une Citadel Fondation. Il faut faire des tests. La consistance doit être laiteuse. Le mieux, c'est de tester. Votre lavis va naturellement entrer dans les creux de la figurine alors que les saillants vont rester presque blancs. C'est un peu bizarre au départ, mais c'est normal!

Si le résultat ne semble pas satisfaisant, ne pas hésiter à passer une seconde, voire une troisième couche, toujours bien diluée. Comme pour la sous-couche, il faut deviner le blanc à travers. C'est plus un voile de couleur qu'une couche épaisse.

 

Passez la teinte au gros pinceau sans chicanner! C'est très rapide. Tout le modèle doit être badigeonné en une seule fois pour être sûr que la teinte est uniforme.

Ensuite, une fois toute la figurine couverte, avec le même pinceau, il faut impérativement retirer les excédents. La couche doit être le plus uniforme possible. Le lavis fait facilement des bulles, il emplie les creux, s'agglutine parfois sur des zones planes (notamment sur des véhicules).

 

Ensuite..sèchage!

 

P1000561

Les quatre blindés de mon exemple après passage des couleurs par lavis

 

Les détails

 

Peignez les détails également en lavis. Ainsi vous conservez par transparence la couche de base.Votre pièce n'en sera que plus uniforme.

 

Sur les chars, il s'agit des chenilles (ici Scorched Brown), des outils (Boltgun Metal), des sacs de sables, bâches et autres bidons (Bleached bones et Graveyard Earth) et des équipages sortis (peau Dwarf Flesh, veste de l'officier Catachan Green).

 

Les tout petits détails peuvent être peints sans lavis (ici les épaulettes des équipages, par exemple).C'est plus simple et plus efficace au niveau du rendu.

 

P1000558

Détail sur un blindé.On voit bien que la teinte est très légère. Il n'y a que la couche de base!

 

Le lavis

 

Avec un gros pinceau, badigeonnez toute la pièce! J'utilise les lavis Citadel qui sont excellents. Parfois je prépare des lavis customs en diluant une autre peinture, mais dans ce cas vous êtes bons pour plusieurs passages.Autrement, on peut mélanger les lavis pour varier les teintes.

Il ne faut pas hésiter à y aller franco! Toute la pièce doit être couverte le plus vite possible.

 

Ensuite, comme pour l'étape précédente, on retire les excès avec le même pinceau. C'est primordial!!!

 

Au final, le lavis doit déposer un voile sur la figurine et marquer les creux.

A la fin de cette étape, vous avez déjà quelque chose de très bien! Pour l'infanterie je m'arrête souvent à cette étape.

 

Le Devlan Mud est parfait, mais on peut aussi utiliser facilement le Ogryn Flesh (plus rouge) et le Gryphon Sepia (plus bleu-violet).

 

P1000562

Le char de gauche a reçu son lavis Deval Mud au contraire des deux autres.

 

Brossage à sec: derniers éclaircissement

 

Pour terminer, vous pouvez faire un brossage à sec très léger sur tout le véhicule en insitant sur les angles.

 

Pour mes chars allemands désert: d'abord de l'Ivoire, puis du blanc pur.

 

Et voilà, c'est fini!!!

 

P1000564

Le chars de gauche: terminé après deux brossages à sec Ivoire et blanc; celui du milieu: uniquement le lavis Devlan Mud; le troisième: uniquement le teinte de base. Je l'ai légèrement sali.

 

Pour conclure...

 

Tout compris, ces étapes prennent moins de 5 minutes par véhicule. Perso, c'est la méthode que je préfère, avec un rendu qui me satisfait pleinement. On se rapproche un peu d'une technique à l'aérographe, sans avoir à investir dans une coûteuse machine.Je ne dis pas que c'est parfait...c'est juste ma méthode!

 

 

Vous pouvez varier cette technique sur toutes les teintes. Les camouflages deux ou trois tons sont également possibles. Dans ce cas, passez tout en lavis, en choisissant comme couleur de base la plus claire.

 

Je me suis inspiré des techniques de peinture utilisées par les grands peintres de figurines, à savoir les lavis successifs. J'ai simplement écourté les étapes et adapté avec des lavis tout prêts (ceux de Citadel).

Cette technique fonctionne très bien aussi en 28mm, quoique finalement je préfère utiliser le Quick Shade pour peindre vite et bien.

 

En 15mm antique et médiéval j'ai utilisé ma technique de lavis, mais attention, il est difficile d'obtenir des couleurs aussi éclatantes qu'avec des applats successifs. Du coup, pour ces période, je vais revenir à du classique sous-couche noire//aplats.

 

Voilà voilà!!! N'hésitez pas à me poser des questions!!!

 

Note sur la qualité des photos: elles ont été prises le soir...du coup c'est peu sombre. Jettez un oeil ailleurs sur ce blog, vous trouverez plein de chars peints avec la même technique!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Feodalfig 29/01/2011 17:10


Bravo, ca rend super bien!!

J'ai essayé c'est la cata. j'arrive pas a gerer le trop plein de lavis (bulles / surcouche....
Comment fait tu pour savoir quan on doi arreter d'en retirer?

Merci d'avance


macha 25/04/2010 21:38


Ah, voila la technique expliquée et illustrée. Très chouette.
Fonctionne-t-elle aussi bien avec des teintes plus vertes comme en Europe ?
Comme Nicolas, je suis curieux de voir le résultat sur des fantassins. Je le verrai sûrement de mes yeux un de ces jours !


Nicolas 24/04/2010 21:32


Très sympa cette technique. Tu pourrais faire la même chose pour les fantassins afin de voir ce que cela donne ?
Merci en tous cas.